visites

2ème édition du printemps Germano-togolais, le Togo, carrefour de la coopération économique entre les pays francophones et l’Allemagne

DSCN3951Après le succès retentissant de la première édition du printemps Germano-togolais de l’année dernière, qui est un cadre de rencontre et d’échange entre hommes d’affaires et opérateurs économiques allemands d’une part et leurs homologues togolais de l’autre, la seconde édition de cette rencontre dont les activités ont été lancées ce lundi 03 avril à Lomé, se veut plus inclusive avec l’invitation de trois pays voisins Burkina-Faso, Niger, Mali, trois pays qui entretiennent d’excellentes relations économiques avec le Togo.

C’est donc officiellement partie pour les festivités de la 2ème édition du printemps Germano-togolais depuis ce matin et ce jusqu’au 05 avril prochain. Durant trois jours, d’intenses activités d’échange entre les opérateurs économiques dont près deux B2B permettront de renforcer les liens de coopération entre le Togo et l’Allemagne d’une part et entre le Togo, le Burkina-Faso, le Niger, le Mali et l’Allemagne de l’autre en vue de booster les partenariats entre les hommes d’affaires de ces pays. Trois pays de l’hinterland sont attendus pour cette 2ème  édition.f863e4fb1b47b206b2276d9b70a5b183_L

En effet, c’est le Ministre Togolais des Affaires Etrangères Robert Dussey, entouré de ces collègues du Mali, du Burkina-Faso et du Niger, qui a ouvert les travaux de cette rencontre annuelle de coopération économique. Plusieurs panels comme  »les opportunités d’affaire dans l’espace CEDEAO et au Togo,  »l’importance de du port de Lomé et de la Sazof pour les pays de hinterland,  »le défi du développement au Togo »,  seront débattus au cours de ces trois jours de travaux. Ce cadre d’échange sera également, une opportunité d’affaire pour les opérateurs économiques présents, à travers des partenariats avec leurs homologues allemands.  Le Printemps de la coopération Germano-Togolais est un cadre de discussions et d’échanges d’expériences qui réunit des parlementaires, des opérateurs économiques, des institutions publiques et privées, des économistes, des universitaires et des représentants de la société civile de l’Allemagne, du Togo et des pays invités cette année.

Pour le Député au Parlement Fédéral Allemand, Johannes Selle, « le printemps de la coopération Germano-Togolaise est d’un apport considérable pour les relations entre l’Allemagne et le Togo en particulier et pour la coopération avec les autres pays de la sous-région ouest africaine en général.

Pour mieux positiver et fructifier cette rencontre économique de Lomé, la République du Togo et son homologue d’Allemagne prévoient la création prochaine d’une Chambre de Commerce Germano-pays africains francophones (CCPAF) avec pour siège Lomé. Ceci, dans l’optique de faire de la diplomatie économique, un instrument de mobilisation des ressources pour un meilleur développement.

 

JCBakali