visites

À tous ceux qui restent, même quand l’amour blesse

Nous faisons tellement d’efforts pour être la personne parfaite pour le partenaire que nous aimons. Vous le voyez contrarié? Vous restez tranquille. Vous le voyez en colère? Vous vous excusez. Chaque fois qu’il entre dans la pièce, vous vous sentez coupable pour tout ce qui le met de mauvaise humeur.

Tous les problèmes auxquels il est confronté deviennent vos propres problèmes. Et vous ne devriez pas avoir à vous excuser pour avoir essayé d’aimer et d’aider quelqu’un qui est censé vous aimer et vous aider en retour. Nous sommes trop attachés pour partir, mais trop fatigués pour rester. Ce sont les souvenirs de «ce que c’était au début» qui nous donnent la motivation de continuer à chercher cela chez une personne dont les intentions ont changé.Il faut parfois une seule journée voire quelques heures pour changer complètement et décider de partir. C’est la partie la plus difficile. Le véritable amour ne change pas dans le temps, mais la différence entre ce qui est réel et faux semble nous avoir dupés

À tous ceux qui restent, même quand l’amour blesse:

C’est drôle, la façon dont nous nous excusons pour les gens qui nous font du mal. Nous mettons notre bonheur entre leurs mains, mais quand ils l’ont brisé, ils cherchent des excuses. Eh bien, nous évaluons chaque imperfection que nous avons et nous reprochons l’effondrement d’une relation que nous avons construit tout seul. Nos excuses ne sont que pour réparer le lien que nous avons partagé avec eux alors que nous ignorons les pièces qui sont brisées en nous.

Nous méritons plus.

Nous méritons d’avoir quelqu’un avec qui danser dans la foule, pas quelqu’un qui est assis à une table, en attendant la prochaine occasion de partir. Nous méritons quelqu’un qui partagera une bière avec nous, pas quelqu’un qui nous quittera un samedi soir seulement pour vous faire sortir du bar au milieu de la nuit. Nous méritons quelqu’un qui nous fera aimer tous les moments de la vie passés ensemble, pas quelqu’un qui nous donnera l’impression d’attendre notre départ. Nous méritons d’avoir quelqu’un qui aime la façon dont nous l’aimons, pas quelqu’un qui nous prend pour un fou de l’aimer d’une façon qu’il ne comprend pas. Nous méritons quelqu’un qui pense ce qu’il dit et qui s’engage à travailler ensemble vers un futur, pas quelqu’un qui demande de l’espace et nous repousse quand nous essayons de l’aimer.

Nous ne méritons pas d’être traités moins bien que le traitement que nous donnons.

Voici la seule chose que nous devons garder à l’esprit

Plus nous perdons de temps avec les personnes qui ne méritent pas notre amour, moins nous passons de temps avec les personnes qui le méritent. La douleur de la rupture sera beaucoup moins importante que la douleur présente lorsqu’on reste.

Être amoureux ne doit pas faire mal.