visites

 Bientôt chaque togolais aura son propre parti politique

La création de partis politiques au Togo foisonne ces derniers temps. Chacun veut avoir son propre parti politique. Après les FDR le weekend dernier, un autre parti politique vient d’être enregistré au ministère de l’administration territoriale.

Il s’agit des Démocrates Socialistes Africains(DSA). Ce parti est créé par le dissident de du Parti Démocratique Panafricain (PDP)  Targone Sambrini N’Wakin  qui a quitté ce parti il y a un an pour des raisons de convenances politiques.

Le Député de la circonscription de Dankpen qui s’était rapproché de l’ANC a finalement décidé de lancer son propre part politique. Avec  la naissance des DSA, le nombre des partis politiques au Togo passe désormais à 111 pour une population de moins de 7 millions d’habitants. Le président du nouveau parti et ses militants entendent travailler pour que l’alternance devienne une réalité dans le pays. C’est malheureusement la même rengaine que l’on est habitué ces derniers temps à chaque création de nouveau parti. Partis, qui parfois se liment au seul fondateur et sa famille.

Le nouveau parti a pour idéaux, le respect et la promotion des droits de l’homme et surtout l’égalité des chances pour tous les citoyens togolais.

Le constat qui est malheureusement triste est que la plupart des premiers responsables de ces partis, ne sont rien d’autre que les déçus et les aigris des autres partis. Pour preuve: Apévon président du FDR, ancien du CAR, Oré Dimon, président du FPD, ancien de l’UFC, Targone président des DSA, ancien du PDP, Nicodème Habia, président des Démocrates, ancien de l’UFC, Jean-Pierre Fabre président de l’UFC, ancien de l’UCF. La liste est très longue et à cet allure, tout porte à croire que chaque togolais finira par créer son propre parti politique sous peu car tous ces partis ne cessent de faire des  aigris.