visites

Comment fonctionne la loi de l’attraction ? La réponse enfin dévoilée !     

Voilà une question inestimable dont les éléments de réponse ont été récemment disséminés ici et là, de manière souvent maladroite et pas toujours dans un but désintéressé. Nous tenterons une explication simple et claire à, en sachant que les conséquences devront être bien étudiées et comprises avant la mise en pratique.

Voyons d’abord ce qu’est la loi de l’affinité, puis nous verrons le processus de la réalisation de la pensée dans la matière.

Il existe une loi d’affinité d’après laquelle chaque vibration tend à trouver une autre vibration semblable pour se fusionner avec elle, attirant donc vers elle d’autres êtres, d’autres éléments, d’autres forces dans l’univers qui possèdent les mêmes longueurs d’ondes, les mêmes vibrations. C’est ainsi que par nos pensées, nos sentiments et nos actes, nous attirons les éléments, les êtres, les événements qui leur correspondent.loi

Voilà: à cause de nos pensées et de nos sentiments nous pouvons être dans des situations épouvantables, et à cause de nos pensées et de nos sentiments nous pouvons nous créer un avenir des plus magnifiques.

En extrapolant cette loi d’affinité, on peut dire qu’il y a un courant négatif, dont le premier degré est le mécontentement. Si nous ne prenons pas de précautions, le mécontentement se transforme en tristesse. De même, la tristesse se transforme en souffrance. Celle-ci devient douleur physique. La douleur devient maladie et amène petit à petit la mort.

Tandis qu’à l’opposé le courant positif commence par le contentement et la gratitude, qui apportent la joie. La joie amène la paix, la tranquillité, le bonheur. Ceux-ci amènent la force, qui est suivie de la plénitude. Mais comme la plupart des gens ignorent ces vérités, ils font n’importe quoi et ensuite ils sont étonnés de se trouver dans des situations qu’ils n’ont pas voulues.

De la même manière, quand on exprime notre gratitude, on attire naturellement des choses qui nous feront être reconnaissants, et des cadeaux inattendus qui augmentent notre reconnaissance trouvent leur chemin jusqu’à nous.

Et les gens qui voient notre joie sont attirés vers nous car inconsciemment ils espèrent que leur interaction avec nous inspirera une attitude similaire chez eux.

Le monde réfléchit et amplifie tout ce que nous ressentons, c’est pourquoi faire un compliment, un sourire, aider ceux autour de nous suffit pour déclencher des forces qui nous reviendront tôt ou tard et changeront notre vie.

La pensée est une force, une énergie, mais c’est aussi une matière très subtile qui travaille dans une région très éloignée du plan physique.

Pour que la pensée descende dans le plan du désir, des sentiments, et de là, dans le plan physique, il faut construire des ponts, c’est à dire toute une série d’intermédiaires, afin qu’elle puisse exercer son pouvoir dans la matière.

Beaucoup de gens ont des idées, mais ils vivent de telle sorte qu’il n’existe jamais de communication entre ces idées et leurs actes. Il faut un intermédiaire, un pont, et cet intermédiaire est le sentiment.

A travers le sentiment, les idées prennent chair et os et viennent toucher la matière, car la pensée, trop lointaine, trop subtile, passe sans rien pouvoir toucher ni faire vibrer.

Le sentiment nous pousse à agir, pas les pensées. Par exemple, vous pensez à une femme: si vous n’avez aucun sentiment pour elle, vous pensez seulement qu’elle est jolie, et vous la laissez tranquille, elle ne vous dit rien. Voilà que le sentiment apparaît : d’un seul coup, vous vous montrez entreprenant, il met votre corps en mouvement, vous cherchez à la séduire et vous galopez lui acheter des fleurs.

Le sentiment se réalise tout de suite dans la matière car il est lié à elle, et il déclenche tout un mécanisme.

Ce qui nous empêche de comprendre les effets de nos pensées et de nos sentiments c’est que ces effets ne sont pas immédiats. Mais les initiés qui se sont donnés la peine d’observer, de constater, de vérifier ce qui se passe dans la nature, savent que via la loi d’affinité tout finit par se condenser.

Travaillons donc avec la puissance de la pensée, mais en haut, en demandant les meilleures choses pour notre évolution et celle du monde entier. Là, nous aurons toujours des résultats – n’oubliez pas que tout nous revient, en positif comme en négatif – et ensuite armons-nous de patience et attendons. Car si nous comptons sur des résultats immédiats, nous serons déçus, découragés, nous abandonnerons tout, et c’est dommage.

Si notre souhait est sincère, intense et désintéressé, nous sommes exaucés, mais progressivement. Le processus est continuel, et va en s’amplifiant. A l’instant où nous prions, notre désir commence à se réaliser, mais il faut beaucoup de temps pour qu’il soit réalisé dans la matière. Nous plantons une graine, pour que cette graine devienne un arbre, il faut du temps. Mais déjà, nous sommes exaucés, puisqu’elle pousse.

Evitons donc de laisser des pensées et des désirs contradictoires se promener en nous, sinon, c’est le désordre, et la confusion s’installe.

Il est important de se diriger vers un but unique afin de vivre dans la simplicité et de pouvoir se concentrer sur le développement de nos qualités et vertus et sur nos souhaits les plus chers. A ce moment-là nous nous sentiront épanouis et nos désirs se réaliseront plus rapidement.

Enfin et surtout, nous devrions augmenter notre espérance, notre confiance en ces lois. Car en étant convaincu de la loi de l’attraction et de la réalité de nos créations, en amenant la sensation, en ressentant dans le plexus solaire la joie comme si ces souhaits s’étaient déjà réalisés, nous aidons ces créations à s’incarner beaucoup plus vite dans la matière.

 

K. Mawuli