visites

Côte d’Ivoire : Reprise du procès de Simonne Gbagbo

Le procès de l’ex première dame de la Côte d‘Ivoire accusée pour crime contre l’humanité, a repris ce mardi à Abidjan. C’est tout souriante et très dégourdie que Simonne Gbagbo a fait son entrée dans le box des accusés ce mardi 29 novembre en fin de matinée vers 11heures GMT, accompagnée de son conseil d’avocats

Après deux reports, tout porte à croire que ce procès serait encore une fois reporté.  Ceci, suite à la demande des avocats de l’accusée de voir comparaitre plusieurs hauts dignitaires du pays qui seraient aussi impliqués selon eux, dans ce dont est accusée leur cliente. Demande que le procureur de la République trouve recevable mais qui selon lui devrait prendre du temps. Ainsi, pour que les personnalités citées par le camp de la défense à savoir l’actuel Président de l’Assemblée Nationale, Guillaume SORO, l’ancien chef d’Etat Major de l’armée Ivoirienne et  actuel Ambassadeur de la RI au Gabon Philipe Mongou, Germain Ahoussou Kodjo, ministre en fonction…, soient écoutées par la justice, il faut qu’un décret soit pris dans ce sens en conseil des ministres par le chef de l’Etat.

Si la demande de la défense de Simonne Gbagbo est actée, ces personnalités citées plus haut devront être entendues par la justice sur le rôle qu’elles ont eu à jouer dans la crise qu’a connu la Côte d’Ivoire. Crise pour laquelle, l’ex première dame est accusée pour crime contre l’humanité et complicité d’assassinat.

Il convient de rappeler que tout comme son mari Laurent Gbagbo qui croupit à la CPI depuis cinq ans, Simonne Gbagbo arrêtée à même temps que son mari, croupit de son côté dans la prison en Côte d’Ivoire où elle est déjà condamnée à 20 ans de prison dans un premier procès pour crime économique.

JC