visites

Cuba : Fidel Castro est mort

Le père de la révolution cubaine, Fidel Castro, est mort vendredi à l’âge de 90 ans. C’est son frère, Raul, qui l’a annoncé à la télévision cubaine. Selon ses dernières volontés, Fidel Castro devrait être incinéré dans la journée. Ses funérailles auront lieu le 4 décembre prochain. A partir d’aujourd’hui, un deuil national de 9 jours a été décrété. 

“Ce soir, à 10h29, le commandant en chef de la révolution cubaine, Fidel Castro Ruz, est mort”, a déclaré Raul Castro, vêtu de l’uniforme vert-olive popularisé par son frère lorsqu’il dirigeait l’île communiste.
“Jusqu’à la victoire, toujours”, a-t-il conclu, reprenant les morts si souvent prononcés par Fidel Castro.
Les hommages des pays alliés et amis de Cuba se sont multipliés samedi, de New Delhi à Moscou, en passant par Caracas ou Johannesburg.
Proche du régime cubain depuis le rapprochement opéré par son ancien dirigeant Hugo Chavez, le Venezuela a salué la mémoire de Fidel Castro et invité “les révolutionnaires du monde entier à suivre son héritage”, par la voix de son président Nicolas Maduro.

Arrivé au pouvoir en 1959, l’ancien avocat a dirigé Cuba d’une main de fer pendant près de cinq décennies et a pris une place centrale au cours de la Guerre froide.
A La Havane, les rues sont restées calmes en raison de l’heure tardive de l’annonce de la mort de Fidel Castro. Plusieurs habitants ont toutefois exprimé un chagrin qui contrastait avec les scènes de liesse observées à Miami, capitale officieuse de la diaspora anticastriste.
“Je suis bouleversée. On peut dire ce que l’on veut, il s’agit d’une figure que tout le monde respectait et aimait”, a déclaré Sariel Valdespino, étudiant à La Havane.

A Miami des exilés cubains se sont réunis dans les rues, brandissant des drapeaux, dansant et tambourinant sur des poêles et des casseroles. “C’est le plus beau jour de ma vie, les Cubains sont enfin libres”, se réjouissait Orlidia Montells, âgée de 84 ans.
Représentante républicaine au Congrès et membre de la communauté américano-cubaine de Miami, la parlementaire Illeana Ros-Lehtinen a de son côté salué la mort d’un “tyran”.
“Un tyran est mort et une nouvelle ère peut s’ouvrir sur le dernier bastion communiste de l’hémisphère occidental”

source: M6.infos