visites

Début de la 2ème conférence des Donateurs de la région Afrique Occidentale et Centrale de l’OMD à Lomé

Kodzo Adédjé, Commissaire Général OTR

«  Faciliter les  échanges et sécuriser la chaine logistique », c’est le thème de cette  2ème conférence des Donateurs de la région Afrique Occidentale et Centrale de l’organisation mondiale des douanes dont les travaux se tiennent à Lomé au Togo depuis ce lundi 29 mai 2017. 

Les participants venus de 23 pays d’Afrique occidentale et centrale et des partenaires en développement, vont réfléchir  au cours de cette rencontre de Lomé sur la mise en œuvre de l’accord sur la facilitation des échanges (AFE).

Les travaux ont été ouverts par  le ministre togolais de l’économie et des finances, M. Sani Yaya. « Le développement de nos pays dépend de notre implication et de notre détermination à œuvrer pour l’accroissement des flux  commerciaux, en coordonnant nos actions et en renforçant la sécurité de la chaîne logistique. » a-t-il dans son discours d’ouverture des travaux avant de rappeler que les Accords sur la Facilitation des Echanges (AFE), se situent dans la droite ligne des libres échanges continentaux prônés par l’Union Africaine.

Table d’honneur de la cérémonie d’ouverture

Le commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes (Otr), M. Kodzo Adedze, dans son allocution de circonstance a relevé que ’’ les AFE permettent de sécuriser la chaîne logistique, de faire entrer davantage de ressources pour l’Etat et permettre aux économies de progresser’’. Parlant des avancées faites par le Togo dans la mise en œuvre des AFE, le commissaire général de l’OTR, a rappelé  l’effectivité du Guichet Unique du Commerce Extérieur (Seguce) au port de Lomé et aux frontières aériennes et terrestres qui permet plus de fluidité dans le traitement des dossiers.

Les officiels du gouvernement togolais

Il sera question au cours de cette 2ème conférence des Donateurs d’inciter les pays qui n’ont pas encore ratifié ces AFE, à le faire car ces accords sont déjà entrés en vigueur depuis février dernier.

Pour rappel, la mise en œuvre des AFE par les  pays membres de l’OMD, permettra la réduction du  coût total du commerce de plus de 14% pour les pays à faible revenu, de plus de 15% pour les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure et de plus de 13% pour les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. Elle favorisera aussi des délais d’import/export de près de 48h.

participants

A noter que c’est l’Organisation mondiale des douanes (OMD) en collaboration avec  l’Office Togolais des Recettes (OTR) avec l’appui du Fonds chinois de coopération douanière (CCF/China), qui organisent cette  seconde conférence des donateurs de la région de l’Afrique Occidentale et Centrale (AOC) dont la première édition a eu lieu à Yaoundé au Cameroun en 2015.

 

JCB