visites

ETO’O persona non grata en Espagne

Comme Leonel Messi et Neymar, l’ancien numéro 9 des blaougrana est dans une mauvaise passe. Après que la justice espagnole ait condamné respectivement les deux premiers pour malversation avec le fisc, l’attaquant camerounais est cette fois dans le viseur des autorités judiciaires de l’Espagne pour la même cause que ces anciens partenaires du club. Il est désormais aussi passible d’une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison.

Il est reproché à l’ancien Attaquant de Barcelone, d’avoir mis en place un montage de sociétés pour éviter de déclarer une partie de ces revenus tirés de ces droits à l’image à partir de 2006 selon la réquisition du 10 novembre du parquet de l’Espagne. Une fraude bien ficelée qui à fait perdre 3,9millions d’euros pour le fisc espagnole à en croire certains journaux espagnols.

Selon le procureur, Eto’o pourra écoper une peine allant jusqu’à 10 ans de prison et 18 millions d’euro d’amande. « Le footballeur a simulé que ces droits avaient été cédés à deux sociétés domiciliées respectivement en Hongrie et en Espagne, dans le but de réduire son impôt de manière frauduleuse » a laissé entendre le parquet

Le joueur le plus payé au monde  en 2010 ayant le parking le plus cher chez les footballeurs, risque de connaître une mauvaise chute. Actuellement joueur d’Antalyaspor en Turquie, Samuel Eto’o doit résoudre cette affaire pour bien finir  surtout qu’il est en fin de carrière et n’a plus assez de contrats marketing.

                                                                                                                                                                    Kevin