visites

Fermeture arbitraire du groupe Sud médias, douze (12) OSC annoncent six jours de marche

Après la sortie  des organisations de la presse par un communiqué condamnant l’acte du président de la HAAC Pitang Tchala qualifié par plusieurs comme arbitraire, les organisations de la société civile, viennent à leur tour donner le ton ce mardi à travers un point de presse animé cet après midi au siège de la LTDH.

Dans une déclaration liminaire, les douze (12) organisations de la société civile réunis dans une action unitaire ont rencontré le Directeur du groupe Sud médias en la personne de M. Luc Abaki pour s’imprégné du dossier. Il s’agit : de LCT, RJDP, TJP, LTDH, LTDE, SPBT, Mouvement NUBUEKE, MCEP, UJIRA, REJADD, ASVITTO et UJEDEB.

Après échanges avec ce premier responsable, il ressort que ‘’le groupe Sud médias est bel et bien en règle et que tous les documents avaient été fournis avec preuves à l’appui à l’attention de la HAAC’’ indique cette déclaration.

Face à cette situation, les OSC ont dénoncé et condamné avec la dernière énergie cette démarche qu’elles qualifient de ‘’musellement de la liberté de la presse et des espaces d’expressions’’ et ont exigé la réouverture sans condition des organes incriminés.

Pour se faire plus entendre, les Organisations de la société civile ont lancé un appel à la population, aux journalistes, les forces vives  de la nation, les forces de défenses et de sécurité à une marche pacifique les 14, 15, 16 et les 21, 22, 23 février 2017 à partir de 9 heures 00 selon l’itinéraire suivant : LCF-Carrefour ARTP-Bar3K-Blvd kara-todman-Atikoumé-Bretelles de Klikanmé-Lomégan-pavéDjidjolé-nouvelle Rue Djidjolé-HAAC, affirme la même déclaration.

Par ailleurs les OSC ont invité le monde de médias à observer des journées Togo sans informations afin de faire fléchir Pitang Tchala dans ces dérives.

Notons que ce point de presse a enregistré la présence de certains partis politiques comme la CDPA venus soutenir les OSC.

                                                                                     Kévin