visites

Grève de 48 heures dans l’enseignement du 1er au 02 décembre

Le monde scolaire connaîtra une nouvelle grève de deux jours sur demande de quatre syndicats des enseignants pour revendiquer de meilleures conditions de travail et de vie.

Ce sera la énième cessation de travail dans le secteur de l’enseignement au Togo depuis le début de la rentrée scolaire 2016-2017,  le 17 Octobre dernier. Selon les syndicats organisateurs de ce mouvement de grève, il s’agit par cette nouvelle sécession de travail de deux jours, de réclamer de meilleures conditions de travail et de vie des enseignants auprès des autorités togolaises. Réclamations auxquelles les dirigeants togolais semblent ne pas prêter une oreille attentive, car malgré les dommages que ces grèves à répétition, créent aux élèves, les responsables en charge de ce secteur sont restés silencieux. Selon, les responsables de ces syndicats, il y a des intimidations et des menaces que certains inspecteurs et responsables d’écoles tentent d’exercer sur les enseignants grévistes.

Au-delà de toutes considérations, il convient de reconnaître que ces grèves à répétition perturbent considérablement le bon déroulement des cours dans le pays, surtout à l’intérieur du pays où la grève est largement suivie par les enseignants.

Espérons qu’une solution rapide sera trouvée entre ces syndicats et le gouvernement afin de permettre aux élèves de retrouver la sérénité à la rentrée de janvier prochain.

JC