visites

Guinée-Bissau : Mise en œuvre de l’accord politique, le gouvernement démis

Conformément à l’accord politique signé il y a un mois pour sortir le pays d’une longue et interminable crise politique, le Président Bissau-guinéen a démis le gouvernement. L’information a été donnée lors d’un message à la nation du Président José Mário Vaz pour justifier sa décision.

Pour lui, deux principales raisons justifient cette décision. D’abord, il s’agit de la mise en œuvre de l’accord politique de sortie de crise signé il y a un mois. Ensuit, le premier ministre Baciro Dja n’a pu faire passer son programme de politique générale devant le parlement. Situation qui rend difficile le fonctionnement du pays. « La situation politique actuelle indique clairement une grave crise qui met en cause le fonctionnement normal des institutions avec un blocage au Parlement, ce qui fait que le gouvernement en place n’a pas pu faire voter son programme et le budget de l’Etat », a déclaré le chef de l’Etat. « Face à l’absence d’unanimité, le président de la République va assumer sa responsabilité conformément à la Constitution, en dissolvant le gouvernement en place et en nommant sans tarder un Premier ministre de consensus ayant sa confiance », a précisé le chef de l’Etat.

C’est le quatrième gouvernement démis en l’espace de deux ans en Guinée-Bissau. Pour le moment, aucune date n’a été donnée pour la formation du nouveau gouvernement. Dans la foulée de cette destitution, le chef de l’Etat a reçu une délégation de la communauté internationale. La situation du pays serait au centre de cet entretien.

Rappelons que la Guinée-Bissau malgré les multiples crises que travers le pays, figure parmi les rares pays en pleine émergence en Afrique