visites

 Journées d’informations sur la mise en place de l’Agropole de Kara

Dans le cadre de la mise en place de l’Agricole de Kara, le Ministère en charge de l’Agriculture organise des journées d’information et de promotion en direction des investisseurs potentiels et des acteurs clés des principales fières agricoles les 05 et 06 avril prochain. En prélude à ces journées, le Ministre  en charge de l’agriculture a échangé mardi 03 avril avec les presses.

Cette rencontre avec les professionnels de presse avait pour objectif de présenter le Programme National de Développement des Agropole du Togo (PRODAT). En effet, selon le Ministre OURO-KOURA Agadazi, le Projet PRODAT se situe dans le cadre de la vision du développement de l’agriculture togolaise du chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Selon cette vision, il s’agit de faire une transformation structurelle de l’agriculture togolaise à travers la modernisation des structures de production et de transformation des produits. Ainsi, la mise en œuvre du PRODAT vise à apporter d’une manière claire et poussées un soutien à l’agriculture afin d’inverser la balance actuelle  des importations au profit de la transformation et de l’exportation. Après avoir fait un bref aperçu sur les agropoles qui existaient depuis longtemps en Europe et en Afrique du Nord dont le Maroc, le Ministre a insisté sur le caractère particulier programme des agropoles togolais  qui a le mérite d’associer le secteur privé aussi bien dans la conception que de sa  mise en œuvre contrairement aux autres pays où tout se repose essentiellement sur l’Etat. Il a donc salue à juste titre la réelle implication de la Chambre du Commerce d’industrie du Togo (CCIT) ainsi que le Conseil national du patronat du Togo (CNP), pour leurs implications sans faille dans la réalisation de ce projet.

Selon le Coordinateur du programme National  de Développement des Agropole( PRODAT),  Dr Komi DJEGUEMA, il est prévu dans le plan stratégique de développement  agricole, la création de 10 zones de transformation agro-alimentaire (ZTA) ou agropoles  sur l’ensemble du pays. L’objectif principal de la mise en œuvre des agropoles est de contribuer à la croissance agricole inclusive, à la création d’emplois et surtout à la réduction des importations alimentaires à travers des mesures permettant l’investissement privé dans les filières prioritaires comme le riz, les noix de cajou, le sésame, le maïs, le soja, les poulets de chair et la pisciculture.  Le Bassins de la Kara va servir de la phase pilote de la mise en place de ces agropoles grâce au financement de la Banque Africaine de Développement (BAD). Ce bassin couvre quatre préfectures à savoir Doufelgou, Denkpen, Bassar et Bina.

De son côté, le président de la chambre du commerce et d’industrie Germain MEBA a salué cette initiative qui permettra au secteur privé de joue pleinement son rôle. Il a également au nom de son institution mobiliser totale de chambre du commerce autour de cette initiative afin que champions en agrobusiness puissent émerger au Togo.

Rappelons que les journées d’information et promotion en direction des investisseurs potentiels et acteurs clés des filières agricoles des 05 et 06 avril prochain, vise à sensibiliser les investisseurs potentiels aux opportunités offertes, recueillir leurs observations pour une meilleure mise en œuvre et tester leur engagement pour contribuer à la gestion du parc. Il s’gira également de présenter le concept et les composantes du projet, le business model et les différentes actions proposées spécifiques aux filières, les conditions de mise en œuvre envisagées pour les filières, les approches possibles pour la gestion du parc.