visites

Justice : Le juge Yaovi Sronvi désormais Directeur de la législation du Togo

Le juge Sronvi Yaovi, ancien  président de la Cour d’Appel de Lomé revient en force dans la danse après avoir été sanctionné par le Conseil supérieur de la magistrature pour des faits dont le concerné  nie toujours. Une nomination qui étonne beaucoup de togolais surtout qu’aucune autre information du CSM n’a pu démentir les faits pour lesquels celui-ci est accusé.

Une telle nomination serait-elle un rétablissement du sieur Sronvi dans ces droits? Si oui à quelle condition étant donné que la même personne est entrain de purger une sanction en cours? Des questions qui méritent d’être posées car jusqu’alors aucune information digne de foi ne clarifie l’opinion sur l’innocence de l’accusé. Si réhabilitation doit y avoir, il faille que le juge Sronvi, d’ailleurs une personnalité pas des moindre fasse l’objet d’une quelconque disculpation pour son image dans la société.

Pour l’heure retenons tout simplement que l’ancien président de la Cours d’Appel Yaovi Sronvi, magistrat de 1er grade, 2ème groupe, 2ème échelon devient Directeur de la législation du Togo.

Pendant ce temps, la Cour d’Appel de Lomé sera désormais occupé par le juge Konmite Dindangue, précédemment président de la Cour d’Appel de Kara et sera secondé dans sa tâche par le juge Wottor Kokou Amégboh, qui était en détachement à la société togolaise de recouvrements. Quant à la Cour d’Appel de Kara, Moti Nutifafato Amévo Kokuvi assumera désormais les fonctions de président.

La Chambre judiciaire de la Cour Suprême fait aussi peau neuve avec l’arrivée d’un nouveau patron en la personne de Bassah Agbényo

                                                                                                          Kevin