visites

La Nouvelle Société Cotonnière du Togo lance la campagne de remobilisation de producteurs

Depuis deux 2013, les premiers responsables du Togo ont décidé de relancer définitivement la production du coton avec pour point de mire, 200 000 tonnes à l’horizon 2022. C’est dans le souci d’atteindre cet objectif que les nouveaux responsables de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo décidé de faire de la campagne 2017-2018, la campagne de remobilisation de ce secteur agricole à travers un plan quinquennal devant couvrir les cinq prochaines années. Plusieurs actions sont donc envisagées pour booster la production cotonnière au Togo et parmi ces actions, la grande campagne de remobilisation des producteurs, lancé ce vendredi 31 mars à Lomé à travers une conférence de presse.

IMG_2728C’est le Nouveau Directeur Général de NSCT, Monsieur Nana Adam NANFAMÉ qui a présidé cette conférence de presse. Durant près de deux heures de temps, il a égrené les différents axes de cette campagne qui devra couvrir au moins 30 localités par région. Cette campagne qui débute officiellement le 04 avril prochain est placée sous le thème « « Tous mobilisés pour une augmentation et une optimisation accélérés de la production cotonnière à partir de 2017-2018 ». Selon le Directeur Général de la NSCT, ‘’des équipes seront dépêchées sur le terrain pour des échanges directs avec les producteurs afin de relever les difficultés de ceux-ci et leur apporter les appuis nécessaires pour une production plus efficiente’’.  Il a également reconnu que l’atteinte de cet objectif n’est pas du tout aisé, car plusieurs facteurs dont le climat et le prix du coton sur le marché international, restent les principaux obstacles pour atteindre cet objectif or ils sont non maitrisables.

Cette rencontre avec la presse a été également l’occasion pour les premiers responsables de la NSCT de faire un petit bilan de la campagne de commercialisation du coton 2016-2017 dont 105 000 tonnes sont attendus. Ils projettent grâce à cette campagne de remobilisation, atteindre 160 000 tonne pour la campagne 2017-2018 pour 160 000 hectares contre 136 000 pour cette campagne finissante.nsct

Rappelons que selon le Directeur Général de la NSCT, Nana Adam NANFAMÉ, le coton togolais est très prisé sur le marché international à cause de sa qualité et surtout la longueur de ses fibres. La mission de la NSCT est donc d’assurer le développement et la valorisation de la culture cotonnière sur toute l’étendue du territoire national. Pour ce qui est du revenu du coton dans l’économie nationale, il est estimé à hauteur de 4,3% au PIB du Togo et rapporte entre 20 à 40% à l’Etat.

Notons aussi que depuis la création de la Nouvelle Société cotonnière du Togo en 2009, on note une remonté progressive de la production qui est passée de 28 000 tonnes à 114 000 tonnes en 2014 avant de retomber à 84 000 tonne en 2015-2016  à cause des conditions climatiques.

 

JCBakali