visites

La STT annonce une grève de 24 h le 23 novembre

Après un long moment de silence, la Synergie des travailleurs du Togo (STT) se signale encore par une grève de 24heures. Cette fois, non pas pour réclamer les meilleures conditions de travail mais la libération d’un des leurs retenu arbitrairement à la prison de Dapaong.
Il s’agit de Frédérick Sanwogou, agent comptable au CHR de Dapaong et membre de la Synergie des travailleurs du Togo (STT). il est depuis le 03 septembre 2016 en prison pour une affaire de crédit contracté auprès de la coopérative des « Assemblée de Dieu ». Informée, la STT a remboursé la dette en question suivit du retrait de la plainte par la structure de micro finance.

stt2

Malheureusement, Frédérick Sanwogou est toujours maintenu en prison. Face à cette situation, la STT se trouve obligé d’observer un mouvement de grève de 24 heures pour demander la liberation de son membre. Les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’administration  publique seront encore perturbés le 23 novembre prochain au Togo