visites

La STT obtient la libération provisoire de Frédéric Sanwogou

Le jugement en Appel de ce qu’on peut appeler ‘’affaire Sannwogou’’ ce mardi à la Cour d’Appel de Kara a permis la libération provisoire du sieur Frédéric Sanwogou,  porte-parole de la coordination préfectorale de la STT à Dapaong, arrêté depuis le 03 septembre dernier.

Cette libération provisoire a été possible grâce à la mobilisation de la Synergie des Travailleurs Togolais qui a après des tentatives de négociations sans suite, brandi la menace de grève de 24 h qui devait avoir lieu ce mercredi avant d’être avortée afin de suivre l’évolution du dossier qui était pendant en Appel au tribunal de Kara.
Le porte-parole de la coordination préfectorale de la STT, Sanwagou Frédéric, détenu en prison pour une affaire de crédit contracté auprès de la coopérative des « Assemblée de Dieu », est finalement remis en liberté provisoire en attendant la poursuite des enquêtes sur les faits.

« Maintenant que notre camarade est en liberté provisoire, la STT va poursuivre ses actions pour l’épuisement de sa plateforme de revendicative’’ a indiqué le Secrétaire Générale de la STT, Nadou Lawson. Une assemblée générale est déjà en perspective à cet effet. La STT entant désormais étudier les dossiers au cas par cas.