visites

Le FMI confirme l’augmentation de la dette publique du Togo

Après une mission de quelques jours au Togo d’une mission du Fonds monétaire international (FMI) depuis le 20 Octobre dernier, la mission a rendu public son rapport ce mercredi.  Selon ce cette mission conduite par Cémile Sancak, le Togo enregistre une hausse de sa dette publique.

En effet, la dette publique  du Togo est passée de  48,6% du PIB en 2011 à plus de 75% en 2015, dépassant ainsi le plafond de 70% fixé par l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).  Cette  augmenté  fait suite aux investissements que le gouvernement a engagé  dans la réalisation des Infrastructures routières.  Dans le même temps, le Togo a enregistré un taux d’inflation est de 1,8%.

Selon aussi ce rapport, le Togo a réalisé au cours de l’année 2015 une croissance de 5,3% au niveau de la macroéconomie. Chose que la mission du FMI salue car cette croissance est le fruit de la bonne volonté des  dirigeants togolais afin d’encourager une croissance incluse. « Nous avons noté un bon engagement des autorités togolaises à mettre en œuvre les mesures nécessaires pour une croissance inclusive soutenable. Le cadrage macroéconomique en moyen terme permet de faire avancer le pays », a reconnu la chef de la mission du FMI, madame Cémile Sancak.

Le FMI par la voix du chef de mission, Mme Cémile Sancak a invité les autorités togolaises à s’employer pour ramener la dette publique à un niveau raisonnable.

Il convient de rappeler que, le Mouvement veille économique a commencé par interpeller les autorités togolaises sur  cette augmentation de la dette publique du Togo, il y a plusieurs mois déjà. A l’époque, des voix s’étaient levées pour décrier  le rapport du mouvement veille économique. Aujourd’hui, le rapport de la mission du FMI vient donner la crédibilité au travail fait par ce mouvement.