visites

Le Togo accueille du 31 janvier au 31 mai 2017, 50 000 bovins transhumants

La période de transhumance est officiellement lancée depuis ce mercredi par le gouvernement togolais. Cette période est comprise entre le 31 janvier et le 31 mai. Un total de 50 000 bêtes est attendu sur le territoire togolais.

Ce nombre est moins que les années précédentes qui ont été marquées par des affrontements entre transhumants et populations autochtone. C’est donc ce qui justifie la décision de l’Etat togolais de réduire de moitié le nombre de bovins devant   entrer sur le territoire togolais durant cette période.

Les transhumants sont ainsi appelés au strict respect des règles régissant la transhumance au Togo  notamment la période autorisée qui va du 30 janvier au 31 mai 2017 et l’utilisation des couloirs de passage définis. Les accompagnateurs de ces troupeaux devront s’acquitter d’une taxe de 5.000 Fcfa et présenter un badge d’identification.

L’objectif du PGT est de faire en sorte que la période de transhumance soit un facteur de paix et de cohésion sociale entre les différentes communautés. On se souvient que l’année dernière a été marquée par plusieurs affrontements ayant faits plusieurs morts et de nombreux dégâts.

 

JCB