visites

Le Togo, pour la suspension de la République Arabe Sahraouie de l’UA

Le Togo tout comme beaucoup  d’autres pays africains, demande la suspension de la République Arabe Sahraouie Démocratique, des instances de l’organisation panafricaine afin de ‘’contribuer positivement aux efforts de l’ONU pour un dénouement définitif au différend régional au Sahara’’.

C’est la position des autorités togolaises face au différent qui oppose le royaume Chérifien à la au Front Polisario sur l’indépendance de la province du Sahraouie depuis les années 70.  Conflit qui a été à l’origine du non renouvellement du mandat du Togolais Edem Kodjo à la tête du secrétariat général de l’OUA en 1985 pour avoir reconnu officiellement, la République Arabe Sahraouie(le Sahara Occidental). C’est cette reconnaissance qui est à l’origine du retrait du Maroc de l’OUA depuis cette époque.

Le Togo, qui entretient de très bonnes relations diplomatiques avec le Royaume Chérifien, veut toujours garder ces bonnes relations bilatérales, en se montrant un peu neutre dans ce conflit.

Rappelons que ce conflit du Sahara, est finalement comparable à un serpent de mer. Difficile de trouver une solution définitive à cette crise. L’ONU, s’y investit depuis des années mais peine à trouver un dénouement. L’échec du sommet Afro-Arabe de Malabo cette semaine à cause de la présence de la RASD, en est une preuve tangible.