visites

Les 7 raisons qui font que nous ne sommes pas heureux

Avez-vous eu déjà cette sensation de ne pas être totalement heureux ou d’avoir l’impression de courir sans cesse après le bonheur ? Voici les 7 raisons qui font que nous ne sommes pas heureux et les façons de changer ces situations.

  1. Chercher la stabilité dans le matériel

Certains pensent qu’ils seront heureux lorsqu’ils auront plus d’argent, un meilleur emploi et ou une plus grande maison. Or, rechercher la stabilité dans l’acquisition d’objets matériels n’apporte qu’une compensation éphémère. L’argent contribue à répondre aux besoins basiques pour manger, avoir un toit, de quoi se vêtir puis à acquérir un confort. Mais amasser de l’argent ou des biens coûteux satisfait uniquement un besoin matériel. Mettez davantage votre attention dans les plaisirs simples et plus proches de la nature.

  1. Donner la responsabilité de votre bonheur à une personne

Qui n’a pas déjà dit ou entendu : « Quand je trouverai l’amour, je serai plus heureux. ». Si vous attendez que votre future moitié vous rende heureux, vous avez tout faux. Vous êtes sur le point de faire porter une grosse responsabilité sur votre futur compagnon ou compagne. Si vous ne remplissez pas votre propre réservoir en vous donnant de l’amour, l’autre ne pourra pas le faire car ça sera un puits sans fond. Créer votre propre bonheur avant de vouloir trouver l’amour, apportez-vous vous-même de l’amour et du réconfort et vous serez davantage comblé avec votre future moitié.

  1. Vivre sans cesse dans le futur

Nous avons eu l’habitude de tout planifier et de vivre constamment dans le futur. Nous avons peur de ce qu’il peut survenir et ce qu’il peut nous arriver. Souvent la peur que survienne un événement est plus douloureuse que l’événement en lui-même. En effet, combien d’heures passons-nous à nous morfondre et stresser en pensant au futur. Vivre l’instant présent permet d’être pleinement conscient de ce que nous faisons sur le moment et d’apprécier à 100% ce que nous vivons. Demain, c’est demain.

  1. Ne pas accomplir sa mission de vie

La mission de vie est souvent associée à l’activité professionnelle, mais ce n’est pas toujours le cas. Ne pas accomplir sa mission de vie revient en quelques sortes à ne pas être sur le bon chemin. Quand on exerce une activité qu’on aime et pour laquelle nous sommes faits, cela nous remplit de l’intérieur, on se sent vivant, on a l’impression d’être utile dans le monde et on est vraiment épanoui. Trouver sa vocation un des buts ultimes dans la vie pour s’accomplir pleinement et c’est accessible à toute le monde.

  1. Trouver la joie dans des plaisirs éphémères

La plupart d’entre nous recherchent insciemment le bonheur dans les plaisirs éphémères : boire, manger, faire la fête, le plaisir sexuel, la drogue, l’affection, le travail, le jeu, le sport etc. Ces pratiques sont additives car elles durent uniquement le temps de ces plaisirs. Elles apportent des sensations fortes pour certaines d’entre elles. Mais une fois terminées, on ressent un manque et on en redemande. Il est donc nécessaire de trouver le juste milieu et ne pas utiliser ces plaisirs comme une façon de se rendre heureux. Je suggère de trouver aussi des activités créatives et/ou spirituelles qui peuvent nous nourrir de façon plus profonde.

  1. Penser qu’on doit être heureux à tous temps à 100%

La vie est faite de rebondissements et il n’est pas possible d’être heureux à 100% tout le temps. Il est normal d’avoir des hauts et des bas, de ressentir des émotions positives puis des émotions négatives. C’est le signe d’une bonne santé mentale. Accueillir ses émotions, s’écouter soi-même et tirer des leçons des expériences désagréables permet de faire des ajustements dans sa vie et d’avancer de façon plus légère.

  1. Se fuir soi-même

J’ai rencontré de nombreuses personnes qui sont dans une fuite perpétuelle d’eux-mêmes. Je l’ai été moi-aussi à une certaine période de ma vie. Les blessures intérieures liées au passé peuvent faire mal et quand elles resurgissent, la technique répandue est de faire barrage aux émotions et à ce qu’on peut ressentir. Ouvrir la porte de son intérieur et accueillir le petit enfant qui est en nous, permet de mieux vivre au jour le jour et d’approfondir la connaissance de soi.

 

KM