visites

Les angolais votent pour la première fois sans José Eduardo Dos Santos

Les Angolais votent mercredi 23 août 2017 et tournent une page de l’histoire de leur pays. José Eduardo dos Santos, président depuis 38 ans, n’est pas candidat à sa succession mais il l’a soigneusement préparée.

José Eduardo Dos Santos a choisi son ministre de la Défense, Joao Lourenço, pour porter les couleurs du MPLA, le parti au pouvoir depuis l’indépendance en 1975. Le président sortant l’a soutenu publiquement en meeting. Le candidat de « la continuité dans la rénovation » promet de poursuivre la politique du chef de l’Etat sortant. Sur notre antenne, Joao Lourenço assure qu’une fois élu, il n’y aura pas deux présidents ou un exécutif bicéphale.

Pourtant, sa marge de manœuvre sera très faible ; d’abord parce que la présidence du parti reste aux mains de José Eduardo Dos Santos jusqu’en 2018, aussi parce qu’une loi adoptée en juillet l’empêchera de procéder à des changements à la tête de l’armée, des services de renseignement et de la police. Toute cette hiérarchie a été reconduite pour huit ans. Le régime Dos Santos a donc déjà bordé sa succession politique mais aussi économique.

 

Source; rfi