visites

L’hépatite B en nette progression au Togo

Selon une étude réalisée dans trois centres hospitaliers du Togo, il ressort que le taux de prévalence est allé  jusqu’à 14% sur 1050 personnes dépistées. Une situation assez inquiétante pour le Togo qui ne dispose pas encore d’un protocole de prévention et de prise en charge des malades. Cette information est donnée hier par le ministre Togolais de la santé, Professeur Moustapha Mijiyawa.

Pour faire face à cette menace, la question est à l’étude depuis mardi. Une marque de volonté des dirigeants togolais afin d’être plus réactif face à la maladie et surtout de la prévenir à travers la sensibilisation et l’information de la population qui ignore pour la plupart, les causes de cette maladie.206906_enyo-pharma-decroche-22-millions-contre-l-hepatite-b-70aa78b673a12732cd0ee6677554544b

Tout comme le SIDA et le Paludisme, l’hépatite B est considérée par l’organisation mondiale de la Santé comme  un sérieux problème de santé publique.

L’hépatite B est une maladie du foie qui est due à un virus à ADN de la famille des Hépadnavirus  qui  se transmet principalement par voie sexuelle ou sanguine.