visites

Libre Opinion de Pierre Dunényon: Brigitte Adjamagbo-Johnson, une dame politiquement irresponsable.

Brigitte Adjamagbo la Responsable de la C14 vient d’afficher aux yeux du monde toute son irresponsabilité politique. Elle vient de démontrer qu’elle n’est pas cette dame qui puisse respecter non seulement les Institutions de la République Togolaise mais aussi celles Régionales. Dans une interview accordée à un journal en ligne, la Secrétaire Générale de la CDPA a clairement déclaré que la Coalition des 14 partis de l’Opposition ne se soumettra pas à la feuille de route de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, si cette proposition de sortie de crise ne rejoint pas la volonté du peuple.  Elle ajoute « Que la CEDEAO comprenne que sa solution doit permettre aux Togolais d’obtenir ce qu’ils veulent.

La Dauphine du Professeur Léopold Gnininvi montre qu’elle n’a aucun respect non seulement pour les Chefs d’Etat de la Région mais aussi pour toute la Communauté. Elle vient de réagir comme une activiste de rue qui ne maitrise rien de la gestion politique. Elle ne raisonne pas comme un Véritable Homme d’Etat. Comment peut-on confier le Pouvoir à ces gens-là qui n’ont pas de langage diplomatique et qui n’ont pas d’égard au fonctionnement des Institutions Internationales. Qui confiera le Pouvoir à une telle dame ou à une Coalition qui n’est qu’une bande d’activistes de rue ?

Avec ces discours mal polis politiquement,  la Communauté internationale ne peut en aucun cas composer avec les Opposants Togolais. La Communauté internationale considère les Opposants Togolais comme des irresponsables. Et c’est ce que dame Adjamagbo-Johnson vient une fois encore de confirmer.

Que reproche Brigitte Adjamagbo à Faure Gnassingbé  ou au Pouvoir en place? Cette dame a-t-elle une mémoire si courte ?  Elle oublie qu’elle a été Ministre dans ce pays ? Qu’a-t-elle pu changer ? Qu’ont-ils réussi à faire lorsqu’ils ont eu à diriger le pays pendant la Transition ? Ils n’ont fait que dilapider le pays.

Brigitte Adjamagbo oublie que son parti a participé au Gouvernement issu de l’APG ? Léopold Gnininvi son Ancien Patron a été Ministre des mines dans le Gouvernement d’Agboyibor de 2006 et ensuite Ministre des Affaires étrangères. Pourquoi n’ont-ils pas pu faire les réformes constitutionnelles et institutionnelles ? Quand elle et son patron et les membres de leur parti la CDPA profitaient des ressources financières du pays au Gouvernement ils n’ont pas pensé à faire les réformes. Aujourd’hui, comme ils n’ont plus rien ils pointent du doigt Faure Gnassingbé comme étant celui qui ne veut pas faire les réformes, alors que le Président de la République a montré toute sa volonté à faire les réformes surtout avec l’Avant-projet de loi envoyé à l’Assemblée nationale. Un texte qui limite le nombre de mandat présidentiel et législatif à deux et un scrutin à deux tours.

Que Veut Dame Adjamagbo ?

 Elle s’agite pour être nommée Ministre ou élue Députée. Elle n’aura rien. Si la Diaspora crie aujourd’hui, c’est aussi de leur responsabilité. Parce que son patron Gnininvi a été Ministre des Affaires étrangères. Cela démontre à suffisance qu’il n’a pu rien faire pour la diaspora Togolaise. Que Dame Adjamagbo nous laisse tranquilles.

La CEDEAO va rendre publique sa feuille de route. On a pas besoin de son accord avant de l’appliquer. Le Pouvoir respectueux de la Communauté va mettre en œuvre les propositions de la CEDEAO et rendre beaucoup plus stable le pays. Ceux qui vont chercher à aller contre la feuille de route de la CEDEAO s’exposent à la rigueur des lois nationale et communautaire.

Dame Adjamagbo parle comme si elle n’a jamais été mère. Elle veut que le sang des innocents coule encore dans ce pays. C’est fini. Elle n’aura plus ça. Le Togo n’est pas pour les loups garous, mieux les buveurs de sang. Plus jamais ça sur la terre de nos aïeux. Il y aura toujours la paix dans ce pays.

Vive le Togo développé !