visites

Nigeria: Boko Haram a encore frappé, 50 morts

Au Nigeria, c’est une mosquée qui a été visée ce mardi matin par une attaque. Dans le nord-est du pays, à Mubi, cet attentat-suicide particulièrement meurtrier a fait au moins 50 morts. Selon la police de l’Etat de l’Adamawa, le kamikaze s’est mêlé aux fidèles pour entrer dans la mosquée à l’heure de la prière. Puis, il y a eu une forte explosion et des témoins rapportent que le toit de la mosquée a été arraché. Le gouverneur de l’Adamawa, Muhammad Jibrilla, a condamné l’attentat. Pas plus tard que jeudi dernier, il avait appelé le gouvernement fédéral à renforcer la sécurité de façon « urgente » dans son Etat. Parce que les attaques attribuées à Boko Haram se multiplient dans l’Adamawa, non loin de la frontière avec le Cameroun. L’attentat de ce mardi matin est le plus meurtrier depuis cinq mois dans le nord-est du Nigeria. En juillet, 70 personnes sont mortes dans une embuscade dans le Borno. L’attentat de ce matin n’a pas été revendiqué, mais tout porte à croire qu’il s’agit de Boko Haram.