visites

Présentation de quels sites touristiques du Togo

Le Togo dispose d’atouts naturels assez propices pour le tourisme. Découvrez quelques sites touristiques pour vos séjours touristiques.

Agu Matsa

thumb_391_attraction_big

Agu Matsa est située à environ 50Km de Kpalimé près de la frontière Ghanéenne. Ce site est reconnu pour sa fameuse cascade. Elle a été mise en valeur par le village de Yikpa dans le cadre d’un projet de tourisme solidaire.

Aného

thumb_278_city_big

Située à 2km de la frontière béninoise, cette ville hérite de l’architecture coloniale de 1920. On y trouve d’anciens bâtiments couleur pastel.

La présence du vaudou dans cette ville est également très importante.

Atakpamédsc03647_293_391_90

Atakpamé est une cité montagneuse situé entre Lomé et Kpalimé connue pour son marché mais surtout pour ses danseurs sur échasses.

Son barrage est également connu des touristes pour les hippopotames

Badou

img_2850_260_391_90

Badou est située à 88km d’Atakpamé, la principale attraction est la cascade d’Akloa. Cette localité offre aussi un climat naturel très agréable propice pour tous vos séjours .

Bafilo

faille-daledjo_440_330_90

Cette ville est principalement peuplée de musulmans. Le site est connu pour la faille d’Aledjo où une route traverse la falaise.

Les cascades de Bafilo offrent une très belle vue, par contre il est interdit de s’y baigner.

Le groupement Artisanal des Tisserands permet d’admirer la fabrication des pagnes

Bassar

dsc03651_440_330_90

Située à 57km de Sokodé, cette ville était réputée pour ses fours et son usine de transformation des minéraux. Contrairement à ce qu’indique la littérature touristique il n’y a maintenant plus grand chose d’attrayant sur les lieux. Les seuls vestiges visibles se situent à Bengeni où il reste la présence d’un fourneau inutilisé. Cependant l’attrait principal de Bassar reste son village traditionnel.

Dapaong

dsc_02381-e1437143172766-680x846

Dapaong est le nom donné à un village situé à environ 30km de la frontière Togo – Ghana – Burkina, il est connu pour son mélange culturel impressionnant, plusieurs ethnies sont présentes. Les lieux remarquables à proximité sont le musée des savanes, le parc national de la fosse aux lions et le mont Semoo.

Danyi Koudzra Gabi

img_0551_2_3-hdr_440_293_90

Située à 43km de Kpalimé sur les hauteurs, ce village offre un paysage montagneux agrémenté de forêts denses et sèches. La cascade d’Yikpa (Agu Matsa) proche du village est considérée comme l’une des plus belles du Togo.

Une structure d’accueil a été mise en place pour développer l’éco-tourisme dans ce village. Il est donc possible de loger chez l’habitant et de réaliser des excursions jusqu’aux grottes et cascades environnantes.

Kara

arton5100

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100
VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100

Kara est la capitale du Nord du Togo, départ des excursions pour la vallée de Tamberma et du Mont Kabyé.

Connue également car le président Eyadéma qui vient du village Pya à 20km au nord a fortement subventionné Kara.

La région est aussi connue pour les Evala, cérémonies qui marquent le passage à l’âge adulte des adolescents. Il y a différents rituels comme le fait de marcher sur des braises ou encore les épreuves de lutte traditionnelle.

Kpalimé

A 120 km de Lomé, l’une des villes les plus séduisantes du Togo, cachée dans la région du cacao et du café, les paysages sont propices aux randonnées.

thumb_472_attraction_regular

On ne peut pas passer à Kpalimé sans voir, le Mont Agou plus grand sommet du Togo du haut de ses 986m et la cascade de Kpalimé qui attire les baigneurs.

Kpalimé est connu pour son centre artisanal et son grand marché

Lac Togo

Le lac Togo s’étend d’Agbodrafo à Aného. Baignades, sports nautiques et traversées en pirogue pour rejoindre Togoville sont des activités pratiquées.

Le mont Agou

centrale-1

Le mont Agou est le plus haut mont du Togo, proche de Kpalimé il offre une belle vue sur le Ghana. L’attrait majeur reste cependant la traversée des villages sur les hauteurs pour atteindre le mont.

Lomé

plage-_lomesam_0135

La plage embellie le paysage de la ville et de nombreux cocotiers ornent le rivage. Une fois passé le port de Lomé, une série de petites auberges vous accueilleront. Le marché de la ville mérite également d’y faire un tour.

Parc national de la Kéran

d2dd8fd0c5a9a68225fe641a314117247debcf4b

Ce parc protégé comporte plusieurs espèces d’animaux. Pour voir les hippopotames, attendre l’aube ou le crépuscule et se placer à l’extrémité Nord du parc. Il ne reste malheureusement plus grand chose à voir.

Parc national de Fazao-Malfakassa

big_dscf5195

192 000 hectares de forêts, savanes, falaises et chutes d’eau. Cette zone est classée zone protégée et contient près de 30 espèces d’oiseaux, 91 espèces de mammifères notamment des singes, des antilopes et 60 éléphants. Il semble néanmoins que ce site est délaissé pour la contruction d’un nouveau parc situé à Sarakawa.

Sarakawa

parc_sarakawa_440_330_90

A Sarakawa, le parc naturel du président vient récemment d’ouvre ses portes au public. A bord d’une jeep, vous croiserez des gnous, zèbres, singes, tortues et plein d’autres espèces d’animaux. Avec de la chance, vous verrez peut être les crocodiles. Malheureusement les éléphants ont été déplacés dans le futur parc de la ville.

Sokodé

photo232_440_330_90

3ème ville du Togo, c’est là que se tient la fête des Couteaux. Cette fête aussi appelé cérémonie d’Adossa dure 2 jours durant lesquels des hommes, après avoir bu une potion censée rendre leur peau impénétrable vont s’entailler avec des couteaux.

Togoville

Togoville est située sur la rive Nord du Lac Togo, ce lieu est considéré comme le centre historique du vaudou Togolais.

Vallée des Tamberma

img_2654_440_293_90

Au XVIIème siècle un peuple a construit des villages fortifiés afin de fuir les rafles des rois du Dahomey venant du Bénin. Ces maisons se nomment « Takienta » ou « Tata » (maison à tourelles).

Cette région du nord du Togo est l’une des plus touristiques, les habitants ne se gênent donc pas pour vous demander de l’argent. Ce site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est encore possible d’apercevoir dans certains villages les sites réservés aux cérémonies d’initiations.