visites

RDI récompense la DG de l’ONAF pour son dévouement

Ce samedi, 03 décembre 2016, la Directrice Générale de l’office nationale des abattoirs et frigorifiques (ONAF) s’est vue discerner une attestation d’excellence par la centrale d’achat René Descamps International (RDI).

Cette récompense de l’actuelle SG de l’agriculture par la RDI couronne les efforts de ses nombreuses années de bataille. Ce prix n’est qu’un aboutissement des efforts fournis non seulement pour mettre l’ONAF au piédestal mais aussi le rôle joué par cette dernière lors de son premier passage au Ministère de l’agriculture en 2005 entant que conseillère. Désormais à travers cette attestation Mme Bali Némé Hélène, DG de l’ONAF et actuelle SG du ministère de l’Agriculture porte le titre d’ambassadeur RDI. Un labelle qui distingue les grandes personnalités qui se sont fait remarquées positivement par leur travail.

Ce prix aux dires du représentant RDI de la zone CEDEAO, Eric Amétsipé, est un signe d’encouragement pour la culture de l’excellence surtout de la gente féminine que prône la centrale pour inciter les autres femmes à s’intéresser davantage aux questions de développement.

Pour sa part, la DG de l’ONAF n’a pas manqué de remercier la centrale RDI qui encourage l’excellence et surtout de la femme. Elle a promis de continuer la bataille pour le développement car pour elle « ce prix reste un défi à relever plutôt qu’une simple reconnaissance ».

En rappel, Mme Bali Nèmè Hélène est Dr vétérinaire et maitrise très bien  sa matière, notamment la chaine de valeur de la viande.  Elle est l’actrice principale de l’élaboration de la stratégie de communication  sur la valorisation  de l’Office nationale des Abattoirs et Frigorifiques. Son light motive, c’est le bien être des populations. Plusieurs projets de rénovation, notamment la restructuration de l’ONAF, la construction d’un nouveau site à Tsévié, la proposition de projet d’insémination artificiel bovine et l’accord de financement de AIEA, le contrôle stricte de la chaîne d’abattage, la distribution des viandes par les camions frigorifiques…… sont à mettre à son actif.

Kévin