visites

Togo, hausse de 3 milliards de facture d’électricité dans l’administration publique

Il n’est pas un secret pour personne que l’énergie électrique est utilisée d’une manière anarchique dans le secteur de l’administration publique au Togo. En effet, il est très fréquent de voir des climatiseurs, des lampes électriques voire des ordinateurs rester allumés tout un weekend dans l’administration publique.

C’est donc naturellement que la facture de consommation connait une hausse de plus de quatre milliard en quatre ans, passant de 20 à 23 milliards de F CFA. Face à cette situation, l’on estime à près de 30 milliards de francs la facture de l’électricité de l’administration publique à l’horizon 2030.   L’origine de cette consommation astronomique de l’énergie électrique, le gaspillage et l’absence de rationalité dans la gestion de l’électricité. Pour faire face à cette situation, la Francophonie vient en aide les pouvoirs publics à travers la mise en place d’un programme de gestion informatique de l’ensemble du réseau utilisé par les bâtiments publics. Ceci permet de réaliser des économies de l’ordre de 10 à 12%. Ce programme qui est pour le moment à phase de test a prouvé son efficacité et a permis de réaliser des économies de 375 millions de FCFA et devra atteindre 1 milliard dès l’année prochaine. « ‘Il faut que les administrations diminuent leur consommation. Cela nous coûte beaucoup trop cher. Il est impératif de mettre un terme au gaspillage et revoir les contrats avec la CEET’, a indiqué Badawasso Gnaro, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances.