visites

Togo : Kossi Ehli « La réalisation du 4ème lac rentre dans le mandat social du chef de l’Etat»

La réalisation du 4ème lac dans une zone à très fortes inondations et son inauguration après deux ans de travaux,se situent dans la logique du mandat social du Président Faure Gnassingbé qui, lors de sa réélection en 2015 à la tête du Togo, a placé ce mandat sous le signe du mandat social. Malheureusement, ce joyaux depuis son inauguration est au centre de polémiques savamment orchestrés par des personnes dont elles seules savent la motivation.  

En effet, le Projet d’Aménagement Urbain du Togo- Phase 2 (PAUT- II), financé par l’Union Européenne et qui a pour objectif d’appuyer les  ministères et  les services  engagés  dans  la réalisation des travaux d’assainissement urbains. C’est un projet qui fait la fierté du Togo dans sa réalisation car les partenaires techniques et financiers notamment l’UE et l’AFD  sont très satisfaits de sa mise en œuvre. Le PAUT II reste l’un des rares projets ayant respecté le délai d’exécution. Démarré le 03 juin 2016 pour une durée de deux ans, les travaux ont été réceptionnés le 31 avant échéances du délai qui courrait jusqu’au 03 juin 2018. Ceci grâce à la détermination du Coordinateur du projet  Kossi Ehli qui n’a pas voulu faire les choses dans la dentelle même si certaines personne, animées de  mauvaise intentions tentent de faire croire le contraire.

Des personnes qui vont même douter de la qualité des travaux qui, pourtant ont été audités par des cabinets d’Experts extérieurs et appréciés aussi bien par les partenaires qu’une bonne partie de togolais. On se souvient encore des propos de l’ambassadeur de France au Togo « Je profite de cette tribune pour souligner la qualité du portage et l’engagement majeur du gouvernement togolais et singulièrement de la direction de l’assainissement et du ministère, précédemment en charge de l’eau et de l’assainissement dans son ensemble, qui ont permis par la rapidité de leurs décisions et par leur parfaite connaissance technique du drainage urbain et des procédures de passations de marchés des différents bailleurs, d’aboutir aux résultats dont nous nous réjouissons aujourd’hui », disait M. Marc VIZY.

Approché pour avoir sa version, le coordonnateur se dit surpris par ce qui se dit sur ces travaux et prise qu’au-delà de sa personne de coordinateur, il y des comités de surveillance « Il y a des commissions mises en place pour s’occuper de ce volet  et qui  sont directement rattachées au ministre » a-t-il indiqué. Quant au projet, il reste persuadé qu’il rentre parfaitement dans le volet social du chef de l’Etat « L’inauguration du 4ème lac vient accompagner le mandat social du chef de l’Etat» a-t-il soutenu.

Nos investigations pour mieux comprendre les motivations de ces personnes qui veulent peindre en noir l’excellent travail réalisé sous la supervision du jeune ingénieur Kossi Ehli qui ne cesse d’apporter une certaine révolution dans le domaine de l’assainissement, nous montrent qu’il s’agit simplement d’une pure volonté de nuire à la personne et au projet social du chef de l’Etat. Car, ce joyau qui a vu le jour dans une zone généralement réputé hostile au chef de l’Etat, risque d’inverser les tendances.

Cette volonté de nuire à la personne est aussi les conséquences de l’ascension Kossi Ehli dans ce domaine n’étant pas vu d’un bon œil. En effet, lors de ces investigations, il nous a été confié qu’il a très tôt été membre du conseil de mise en place de l’ordre national des ingénieurs du Togo (ONI), fruit des compétences dont fait preuve l’homme.