visites

Togo, le corps du jeune Alabi Nadjinoudine tué lors des manifestations d’ hier repose désormais en paix

Après des moments de vives altercations à la morgue du CHU Sylvanus Olympio où le corps de celui qu’on peut appeler martyr du ‘’28 février’’ était admis après avoir été froidement abattu par les forces de l’ordre lors des manifestations d’hier contre la hausse des prix des produits pétroliers au Togo, le corps a finalement été retiré par la famille.

833767_2833767_1

C’est tout un cortège de personnes qui s’est rendu dans les locaux de la morgue ce matin pour le retrait de ce corps. D’abord informée de ce que le corps ne pouvait pas être retiré simplement parce que la morgue serait fermée, la population a exigé prendre son martyr ou rien. La tension fut vive un moment avant que le corps ne soit remis aux parents après de longues formalités inhabituelles.

Le cortège s’est finalement ébranlé dans un atmosphère surchauffé vers le cimetière où pose désormais le corps de Alabi Nadjinoudine qui a laissé sa vie pour le bien-être des togolais.

833769833767

 

JCB