visites

Togo: Le HCCRUN en tournée d’information et d’échanges  sur le processus de réparation

DSCN4571Après le lancement officiel de la première phase de réparation des victimes des conflits sociaux politiques qu’a connu le Togo de 1958 à 2005, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCCRUN), entreprend une grande tournée nationale sur tout le territoire national du 10 au 31 mai prochain.

L’information a fait objet d’une rencontre mardi entre les responsables du HCCRUN et les responsables des médias afin d’une part de les inviter à accompagner ce processus de réconciliation et d’autre part porter à leur connaissance le calendrier de la tournée.

En ce qui concerne  la tournée d’information et d’échange qu’entreprend le HCCRUN , elle va couvrir les huit régions créés par la CVJ, à savoir : la Région des Plateau Ouest où la population sera entretenue le vendredi 12 mai prochain à la Mairie de Kpalimé, la Région des Savanes, toujours le vendredi 12 mai à la Préfecture de Dapaong, la Région de Plateau Est le mardi 16 mai, la Région de la Kara, le mardi 16 mai au palais des congrès de Kaka, la Région Centrale, le 19 mai , la Région Maritime-Nord, le vendredi 19 mai 2017 à l’Hotel Saint Georges de Tsévié, la Région Maritime Sud, le 17 mai à Aného. Les dates de la tournée dans les Préfectures du Golfe et d’Agoènyivé ainsi que Lomé et ses arrondissements restent à préciser.

Il s’agit pour les responsables du HCCRUN à travers cette tournée, d’aller à la rencontre des populations des différentes localités pour échanger et les informer surtout le caractère symbolique et la manière dont se fera cette réparation afin d’accueillir leurs impressions et être enDSCN4574 phase avec la population, surtout les victimes. Ceci, pour éviter au moment venu, les incompréhensions.

Pour la présidente du HCCRUN, Awa Nana Daboya, ‘’ il faut éviter de créer des victimes de la réparation’’.  Car selon elle, si la population n’est assez informée sur le mécanisme de réparation, il y aura des mécontents à l’issue du processus dans la mesure où les réparations ne seront pas à la hauteur des attentes des victimes.

Il faut préciser que trois équipes composées des membres du HCCRUN et des personnes ressources ont été constituées pour sillonner d’une manière simultanée les huit zones concernées.

 

JCB