visites

Togo : Les jeunes du parti UNIR en ordre de bataille 

Dans le cadre de la mobilisation des troupes pour les grandes échéances électorales qui arrivent au Togo, le Mouvement des jeunes du parti au pouvoir Union pour la République (UNIR), a entrepris d’organiser des séances de rencontres informelles avec les jeunes pour des échéances et partages sur les sujets les concertants. La première de ces rencontres a eu lieu jeudi 11 janvier à Lomé.

Dénommées rencontres unies, et initiées par le bureau de la jeunesse du parti union pour la république,  est une occasion offerte au jeunes pour échanger directement avec les membres du bureau national du MJU..

Il s’agit de  permettre à l’ensemble de la jeunesse togolaise en générale et précisément aux jeunes militants et sympathisants du parti Union pour la République (UNIR) d’échanger et de discuter avec les membres du bureau national des jeunes sur les sujets et de faire des suggestions au bureau afin de trouver ensembles des solutions a ces problèmes auxquels les jeunes font face.

Cette première rencontre a été présidée par le délègue national du MJU, Kanka-Malik Natchaba. Pour lui, la tenue de ces séances rentre bien dans le cadre de la mission assignée au  MJU et qui consiste à se mettre au service des jeunes et à faire émerger leurs propositions.

 « Nous engageons ces rencontres avec les jeunes conformément au souhait du Président de la République Faure Gnassingbé qui n’a jamais cessé de montrer sa préoccupation vis-à-vis de la jeunesse», a-t-il précisé.

 

Selon le délègue national, ces séances auront lieu chaque mois dans une localité du pays afin de toucher le maximum de jeunes. Il faut rappeler que MJU qui est la section jeune du parti au pouvoir a pour objectif de promouvoir le débat et la réflexion sur les questions liées à la jeunesse togolaise.

Soulignons toutes ces initiatives ont pour finalité la mobilisation des troupes dans la perspective des grandes échéances électorales qui devront avoir lieu cette année au Togo. Il s’agit entre autre des législatives, des locales et probablement du référendum.

JCB