visites

Togo, Synergie d’action des forces de l’opposition

En conférence de presse conjointe hier mardi à Lomé 22 Août à Lomé, le Parti National Panafricain (PNP) et la Coalition pour l’Alternance Cap2015, ont dénoncé la violence dont ont fait preuve les forces de l’ordre lors de la manifestation du PNP du 19 Août dernier synchronisée  dans cinq villes du Togo et appellent à une opération ‘’Togo mort’’ le vendredi 25 Août prochain pour célébrer la mémoire des disparus et forcer le pouvoir à faire les réformes.

Dans leur déclaration, le PNP et le Cap2015, ont appelé les autres forces démocratiques à les rejoindre dans une synergie d’action pour une ultime pression sur le régime de Lomé. La rencontre avec la presse a été aussi l’occasion pour  les responsables du PNP et du Cap2015, de faire le bilan des manifestations de samedi dernier. Ainsi, contrairement à la version officielle du gouvernement qui parle de deux morts, le PNP et le Cap2015 estiment le nombre de victimes à quatre. Le PNP et le Cap2015 rejettent la responsabilité des violences et des morts sur le gouvernement en particulier le ministre de l’administration et celui de la sécurité. Ceci à cause du caractère particulièrement violent et menaçant des propos de ces deux ministres. Pire, ils parlent de la préméditation « au regard des menaces proférées par le ministre de l’administration et celui de la sécurité, tout semble aujourd’hui à croire que les violences avaient été soigneusement planifiées » ont-ils martelé. Pour ce qui est de la non présence des autres partis de l’opposition en particulier le groupe des six, le PNP et le Cap2015, disent rentrer en discussion avec ces derniers afin d’obtenir une réelle unicité d’action.

 

JCB