visites

Un nouveau courant dans l’arène politique au Togo

C’est un regroupement de Trois parties politique au Togo qui forme ce nouveau courant appelé Centriste. Voulant se faire plus entendre dans le débat politique Togolais, les parties : Convention Patriotique Panafricain (CPP) de Francis Ekon, le Parti Démocratique Panafricain (PDP) de Bassabi Kagbara et le Nouvel Engagement Togolais (NET) de Gerry Taama forment une coalition pour une même idéologie.

Cette nouvelle coalition de l’opposition a été lancée  le 13 avril 2018 lors d’une conférence de presse à Lomé. Les centristes veulent à travers à la naissance de ce courant apporter un nouveau souffle dans la politique togolaise et aider les deux camps (le parti au pouvoir et l’opposition traditionnelle) politique à la construction du pays. Les centristes dénoncent la « bipolarisation extrême » au sein de la classe politique. Les centristes pour décrisper la situation ont formulé des recommandations au pouvoir tout comme à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Pour  Gerry Taama, le président du NET et secrétaire général des Centristes, le dialogue inter-togolais qui est en cours dans le pays se trouve dans une « impasse » et cette situation compromet la mise en œuvre  des réformes constitutionnelles et institutionnelles et l’amélioration du cadre électoral. Les centristes appellent les deux camps politiques à une négociation qui amène chacun à apporter sa pierre à l’édification du pays. En rappelle, le bureau des centristes est composé du coordonateur général M. Francis Ekon, du secrétaire général M. Gerry Taama et du rapporteur M. Innocent Kagbara.