visites

Un rapport sur les droits des personnes âgées au Togo est rendu public

Un rapport sur la situation des droits des personnes âgées au  Togo a été présenté aux hommes des médias ce jeudi, 07 juin à Lomé au cours d’une conférence de presse animée par l’association ANAVIE, auteur de ce rapport.

Intitulé << Togo, les oubliées de la République>>, ce rapport initié par l’Assomption ANAVIE, une organisation de la société civile qui s’occupe des questions des personnes âgées au Togo, présente l’état des lieux de la situation des droits des personnes âgées au Togo. En effet, selon  le président de l’ANAVIE, Jean-Paul A. Ekuhoho, leurs intérêts à la question des personnes du troisième âge, s’explique par le fait que, la situation de ces personnes  estimées à environ 418 000 au Togo, laisse à désirer. Cette situation est surtout liée à trois éléments essentiels à savoir : absence du cadre institutionnel et juridique; le cadre sanitaire et la protection sociale. Ainsi, les résultats de ce rapport tourne autour de trois axes. Il s’agit premièrement des défaillances liées au plan sanitaire des personnes âgées. A ce niveau, les résultats révèlent qu’il y a un grand manque de médecins gériatres qui sont les spécialistes de la prise en charge des personnes âgées.

Sur le volet institutionnel, malgré les efforts des gouvernants, beaucoup reste encore à faire. Car, l’essentiel des textes devant  consacrer la protection des personnes âgées au Togo sont encore à l’étape des avant-projets. En fin, sur le plan de la protection sociale, le rapport révèle que la politique nationale de protection sociale actuellement  applicable au Togo est en deçà des attentes des attentes.

Pour Jean-Paul EKUHOHO « La question de la pauvreté des personnes âgées, ne peut être résolue que lorsqu’on permet à ces dernières de mener des activités temps génératrices de revenus adaptées à leur âge. Nous tous, y compris les pouvoirs publics, devons faire des personnes âgées, des sources de richesses et non de pauvreté », a-t-il précisé

Plusieurs recommandations ont été formulées aussi bien à l’endroit des décideurs que de l’ensemble de la population en vue de la protection des personnes âgées au Togo en occurrence les partenaires financiers du Togo, les universitaires et chercheurs, les ONG et Associations.